Vous êtes ici

Un fablab; un laboratoire d'étude et de fabrication centré sur les technologies de l'écologie.

Onglets principaux

Le concept de Fab Lab a été défini en 2004 par Neil Gershenfeld du Massuchussets Institute of technology (MIT).

Il a développé un laboratoire abordable permettant aux utilisateurs de construire les objets dont ils ont besoin, avec des outils digitaux et analogiques de base. Une idée simple qui a donné des resultats étonnants.

Ecoculture en collaboration avec la fondation D.D.I ont mise en œuvre un projet de Fab Lab ; atelier numérique de fabrication.

Cet atelier regroupe plusieurs fonctions suscitant l'intérêt de publics très différents.

Nous commencerons par la simple découverte du pouvoir d’'imaginer, de faire, de fabriquer, qui s'’adresse aux enfants, aux étudiants, aux artistes ou aux bricoleurs.

Ensuite, l'éducation en synergie avec l’'action qui s’adresse aux écoles, aux centres de formations et aux universités.

Mais encore, la mise en forme rapide de prototypes qui permet aux artisans mais aussi aux entrepreneurs et créateurs de concrétiser leurs idées et de les présenter concrètement.

Il facilite aussi le prototypage rapide de projets innovants ainsi que la production artisanale d'objets numériques et de machines-outils à faible coût notamment dans la perspective d'une culture d'appropriation technologique et citoyenne favorisant la solidarité locale, le bricolage et la débrouille de quartier.

Cette étape de concrétisation passe par l'apprentissage de l'outil informatique et de quelques logiciels open source basés sur Linux libres et gratuits.

Et enfin ces ateliers aident aussi à la reconstruction d’'une production locale qui remet en valeur un être humain et son pouvoir créateur.

Cela répond donc aux besoins de nombreuses personnes qui ne cherchent pas la grande série mais plutot l’'innovation et la création de nouvelles formes ou de nouveaux objets.

Sortant des contingences du monde des brevets, nous mettons en place ces ateliers avec des logiciels et systèmes numériques libres et gratuits qui permettent de remettre la connaissance et le savoir faire dans les mains de l’'humanité tout entière et non au service de quelques individus avides de profits.

 

Au début de l'année 2015, quelques membres d'Ecoculture ont décidé de développer deux projets en apportant et mettant en commun leur savoir faire et quelques outils de bases.

Vu l'inquiétude de nombreux membres au niveau de la pollution de l'environnement et plus particulièrement celle provoquée par l'accident nucléaire de Fukushima, nous avons développé un premier projet , le compteur Geiger.

Avec l'aide d'une société italienne Arduino qui développe du matériel électronique open source nous avons construit le premier module qui nous permis de mettre en place le capteur (voir video et photos ci-dessous)

 

 

 

Ensuite nous avons fait une étude et demander le support d'Arduino sur leur forum pour la programmation de la carte mère (Arduino Uno SMD)

C'est la que nous avons du nous arrêter et repenser le projet.

Nous n'avions personne sous la main pour dessiner et créer notre boitier avec une imprimante 3D que nous avions reçue en prêt???

Le problème a été résolu et le compteur Geiger terminé au mois de septembre 2015.

Images: 

Theme by Danetsoft and Danang Probo Sayekti inspired by Maksimer